L'ATELIER
DE LA SALAMANDRE

Accueil Atelier de la Salamandre
Presse et Références
Delphine Priollaud-Stoclet en trois mots

L'Atelier de la Salamandre
Formation professionnelle
Le Blog de l'Atelier de la Salamandre
Contact


Newsletter

Témoignages

Dessiner vite et vivant : le croquis sur le vif
Voyager, c'est partir à la découverte d'horizons nouveaux, de paysages inhabituels. C'est humer une atmosphère et des senteurs différentes, écouter des langues parfois obscures, découvrir d'autres modes de vie.
C'est nourrir sa curiosité.
Le carnet de voyage offre une alternative passionnante pour aborder ces terra incognita. Véritable journal intime du peintre voyageur, il permet de collecter en temps réel impressions, émotions et observations. Ce petit album recueillera alors au fil de ses pages les dessins, réminiscences, photos, poussières, végétaux, écrits et tous les petits cailloux qui jalonnent un voyage, au gré d'une mise en page très personnelle.
Objet précieux, objet d'artiste, objet de tous les souvenirs à feuilleter…
Nul besoin d'être un dessinateur ou un aquarelliste averti pour apprendre à composer son carnet de voyage. Seule compte la capacité du voyageur à aiguiser sa curiosité et son sens de l'observation, à discerner l'essentiel de l'anecdote, à découvrir sur le vif la beauté là où on ne l'attendait pas nécessairement.
L'aquarelle, par sa rapidité d'exécution et le peu de moyens nécessaires à sa mise en œuvre permettra des notations colorées fugitives et spontanées ; les feutres, stylos billes et crayons divers amèneront des touches plus graphiques et contrastées. Les collages et inclusions de textes, les photos et les matériaux récoltés au gré des promenades seront autant de petits clins d'œil imagés qui enrichiront le carnet de voyage.

Carnet de voyage en action
Avant de savoir faire, le peintre doit savoir voir : le dessin est un instantané photographique synthétisant en un minimum de temps et d'espace une somme de sensations et d'impressions.
Retrouver ce qui est significatif et signifiant dans le modèle, travailler en " état d'urgence " car le sujet est souvent fugace. Un croquis peut jouer de son aspect inachevé pour séduire !
Le peintre porte un regard sensible sur le monde, représentant avec le minimum de moyens et de traits les qualités du sujet en gardant l'équilibre entre regard analytique et gestuelle.
Le dessin est une illusion de la réalité qui implique une interprétation et un certain détachement.

Concevez la forme dans son ensemble et non par la recherche du détail et de l'anecdote. Un dessin bien vu dans une notation rapide doit faire ressortir le trait caractéristique. Composez mentalement votre dessin avant de l'entreprendre sur le papier, comme si vous preniez une photo. Les premiers traits d'un croquis doivent évoquer l'ensemble de la structure du dessin finalisé en indiquant essentiellement et le plus justement possible les masses, les directions et les lumières. Votre regard doit se porter aux trois-quarts du temps sur le sujet, et seulement pour l'autre quart sur le dessin.

<précédent 1 I 2 >suivant
Le carnet de voyage
Stages Carnet de voyage
Le Carnet de voyage
Le carnet de voyage
Le carnet de voyage
Extraits des Carnets de Delacroix et Turner

Suivez la Salamandre sur Tweeter I L'Atelier sur Facebook I RSS I Liens IMentions légales. Accès. ContactI L'Atelier de la Salamandre 43, boulevard Chilpéric 77500 Chelles
06 64 28 14 97
©2008 L'Atelier de la Salamandre
Reproduction des photos interdite sans mon autorisation