Ombres et lumières

L’ombre et la lumière définissent les volumes et mettent en valeur les reliefs.

C’est la lumière qui génère la forme de l’objet : considéré sous des lumières différents, le même objet se montrera sous des aspects très différents.
Par exemple, un paysage sous le soleil semble accueillant et rassurant et présente de belles couleurs éclatantes.
Le même paysage par mauvais temps paraîtra triste, terne et morose.

Une lumière se définit par :

  • Le degré d’éclairage de l’ensemble d’une composition.
  • Sa direction.
  • Sa qualité : naturelle, artificielle, directe ou diffuse (jour nuageux, lumière tombant indirectement sur le sujet après s’être réfléchie sur une paroi, un meuble etc…).

Sous une lumière est forte et directe, le sujet présentera des contrastes et des ombres très marqués.
Sous une lumière diffuse et faible, le sujet sera gris et uniforme.

Le choix d’une lumière est fondamental pour déterminer l’atmosphère que l’on souhaite donner à un dessin.
Les zones d’ombre et de lumière dessinent le « modelé », donnant l’impression que l’objet « tourne » en trois dimensions.
Les valeurs intermédiaires sont situées dans une surface dite de pénombre.

Deux catégories d’ombres :

Les ombres propres appartiennent à l’objet.
Les ombres portées sont projetées par l’objet sur son support et les surfaces environnantes (mur par exemple).
Elles sont toujours dans la continuité de la lumière.
Plus la lumière est rasante, plus les ombres portées sont allongées.
Dans le cas d’une lumière zénithale (soleil de midi), les ombres portées sont presque inexistantes.
Les ombres portées ont un pouvoir expressif intense et apportent de précieux renseignements sur la qualité de la lumière, sa direction, et l’heure qu’il est.

Cours ombre et lumière
Apparition de l’ange à Joseph
Georges De La Tour
Semi contre-jour
Cours ombres et lumières
Le rendu des modelés varie selon le type de lumière.