Pourquoi vous ne trouverez pas de formations en e-learning à l’Atelier de la Salamandre

E-learning VS Formation présentielle

Dans le monde de la formation professionnelle, l’expression « e-learning » désigne des modules de formation accessibles partout grâce à un ordinateur, une tablette, un smartphone ou tout autre objet connecté, des plateformes consultables 24/24 offrant des contenus pédagogico-ludiques, de l’auto-évaluation pour contrôler ses connaissances, un apprentissage à son rythme.

Une formule magique ? Sur l’écran, cela en a tout l’air. Méfions-nous cependant de la séduction opérée par certains habillages qui donnent à croire qu’apprendre est facile, que les connaissances s’ingurgitent avec autant de plaisir et de facilité qu’un paquet de bonbons et qu’il suffit de s’inscrire à un programme de e-learning pour devenir un expert.

Hé oui, l’habit ne fait pas le moine, et c’est encore plus vrai dans le domaine de la formation.

Bien souvent, la solution e-learning est dans bien des cas à la formation ce que le powerpoint est aux réunions en entreprise : une simplification abusive du savoir et de la connaissance.

Comme formatrice, je défends des valeurs pédagogiques fondées sur l’échange en temps réel, pour m’adapter immédiatement au stagiaire, grâce à une pédagogie de l’empathie qui oblige à se voir, à se « sentir » et à se connaître « pour de vrai ».

L’adaptation, une qualité essentielle

En contact direct avec mes stagiaires, je ressens les énergies, l’atmosphère, les incompréhensions, les tensions éventuelles et je peux réagir immédiatement.
Chacun peut poser ses questions sans le truchement de l’e-mail qui met une distance émotionnelle et temporelle.
Une intonation dans la voix, une posture corporelle, une attitude en disent souvent davantage que les mots.
Je reformule en permanence mes incitations et mes explications en fonction des élèves, je peux réorienter sans délais le cours d’une formation, inventer au pied levé une nouvelle proposition pédagogique, revenir sur un point quand je m’aperçois que la notion n’a pas été correctement assimilée etc.
Ainsi, la formation devient un objet plastique, à moduler et à modeler très finement au cas par cas, au jour le jour.
Infiniment passionnant !

Attirer l’attention, prévenir les décrochages

Même si les concepteurs de programmes d’e-learning ont trouvé en apparence des solutions pour mobiliser l’attention et entretenir la curiosité, rien n’égalera jamais les relations humaines en face à face pour stimuler l’esprit et l’attention d’un stagiaire.
Une petite blague, une anecdote pour détendre l’atmosphère, une pause conviviale, un dispositif pédagogique amusant et inédit, une référence impromptue.
Je distille du contenu « informel » dans les formations pour les pimenter, les enrichir et solliciter sans cesse l’attention et l’implication de mes stagiaires.
Une machine ne saura jamais le faire, aussi intelligente artificiellement et bien conçue soit-elle.

Eloge de la pédagogie différenciée

Le programme de e-elarning est conçu une fois pour toute ; il est le même pour tout le monde.
Il joue la carte de l’adaptation uniquement avec le levier de « où je veux, quand je veux ».
C’est pédagogiquement très limité, vous ne trouvez pas ?
A l’Atelier de la Salamandre, je vous accompagne de manière individualisée et sur mesure, en respectant votre manière de comprendre, votre rythme, vos désirs, vos besoins. Ainsi, vous profitez du dynamisme du groupe, sans perdre votre identité.
Et puis, disons-le, un véritable lien se crée entre vous et moi : je me décarcasse pour trouver la bonne solution pédagogique juste pour vous, je me mets en quatre pour vous faire rire, vous aider, vous stimuler… Nous tissons une histoire commune, faite de savoirs, de réciprocités et d’émotions partagées.

Vous vous souviendrez bien mieux des notions abordées quand celles-ci auront été abordées dans un contexte chaleureux stimulant vos émotions et vos différentes mémoires.

Un apprentissage concret, des mises en situation pratiques

Je suis toujours ennuyée quand on me réclame des formations e-learning pour toutes les raisons évoquées ci-dessus mais aussi parce que même en réfléchissant intensément, je ne me vois pas enseigner des gestes techniques à distance.
Imaginez un étudiant en chirurgie à qui l’on apprendrait à distance uniquement à réaliser une opération à cœur ouvert…
Comment tenir un pinceau, appliquer un enduit de chaux, mettre en scène un jeu de rôle client/prestataire ou prof/élève… Autant de situations qui rendent indispensable le cours présentiel.

Et moi, j’ai absolument besoin de vous voir agir en chair et en os pour vous évaluer dans ces situations.
Et la vidéo alors ? Si elle peut être un plus dans certaines situations, elle ne remplacera jamais l’observation directe et le geste du professeur qui s’adapte à une problématique bien précise à un instant donné.

Je ne fais jamais deux fois la même démo, je n’explique jamais un concept de la même manière.
Voilà tout l’intérêt de mon métier : je ne m’imagine pas le réduire à de la correction et de l’évaluation, un casque sur les oreilles, devant un écran d’ordinateur.

Les bienfaits du groupe

Si vous suivez une formation à l’Atelier de la Salamandre, vous vous rendrez très vite compte de l’importance du groupe pour la qualité de votre apprentissage.
Les autres stagiaires vous stimuleront, vous vous entraiderez, vous partagerez les moments de joie et de galère, vous vous soutiendrez mutuellement.
La dynamique du groupe est porteuse et fédératrice.

Vous profiterez des questions et des remarques des uns et des autres, sans jugements et tirerez agréablement profit de toutes ces rencontres.
En partageant un trajet, un repas, un exercice à faire, vous créerez des liens humains irremplaçables qui offriront une forte valeur ajoutée à votre formation.
C’est un excellent moyen pour regagner de la confiance en vous et commencer à développer votre réseau.

A l’Atelier de la Salamandre, on aime mettre la main à la pâte, se salir, discuter passionnément d’un sujet de société en buvant un café à la pause, raconter une anecdote personnelle, partager un fou rire.

Ainsi, Dominique nous a régalés d’une sublime démonstration de cérémonie du thé, Stéphane nous rapporte chaque semaine des spécialités culinaires de sa région, Fanny nous a fait profiter de son expertise en arts ménagers, et nombreux et nombreuses sont celles et ceux qui partagent leurs coups de cœur et leurs coups de gueule artistiques en racontant un film, une expo, un livre.

Tout ceci est beaucoup plus difficile à faire tout seul derrière son écran, quand ces temps d’échanges informels ne peuvent tout simplement pas exister.

Mais je ne suis pas contre…

Le partage de ressources en ligne : je mets à votre disposition un grand nombre de ressources en ligne à télécharger et à consulter sur un espace convivial dédié.
Je suis en train de créer un groupe privé sur un réseau social pour permettre à nos échange de continuer à fleurir après la formation.
Et je remarque avec plaisir une éclosion de groupes Whats’app à l’initiative de mes stagiaires pour ne pas se perdre de vue, partager les photos des réalisations, demander conseil et se revoir à l’occasion.

Et puis, tout n’est pas à jeter dans le e-learning. Il s’agit d’un outil fantastique pour aller plus loin en complément d’une formation présentielle, pour s’auto-évaluer, pour garder facilement du lien même longtemps après une formation.
Le blended-learning est la solution idéale, quand il est justement dosé et adapté au type de formation. J’y pense sérieusement !